J’aurais voulu l’inventer : le sapin de noël Ikea

Ikea vous offre votre sapin de noël gratuitement et ce depuis plusieurs années !

En détail, l’offre consiste à aller chercher son sapin dans un Ikea pour 20 € (pas trop cher pour un sapin déjà). Une fois le sapin “consommé”, c’est à dire quand il a bien semé toutes ses épines dans votre salon et que vous osez enfin le prendre avec les mains, vous le rapportez au même endroit en échange de quoi votre enseigne suédoise préférée vous donne un bon d’achat de 19€ et verse l’euro restant à l’ONF (Office National des Forêts).

Avantages pour le client :
– Bein, un sapin gratuit, ça ne se refuse pas… surtout en région parisienne (parce que les mini sapins qui tiennent dans un pot de fleur et qui coûtent 35€, c’est franchement pas dans l’esprit de noël…)
– En plus, il fait une bonne action (Youpi, c’est noël !)
– On peut avoir un beau sapin naturel sans culpabiliser après les fêtes de l’avoir inutilement arraché à Dame Nature.

Avantages pour l’enseigne :
– Coup de pub évident et renforcement de son image écolo.
– Le “pelage” et le séchage des sapins est fait gratuitement, chez le client. Il n’y a plus qu’à le broyer pour récupérer la matière première des meubles Ikea : le copeau de bois.
– Le client se déplace deux fois au magasin et en période de fêtes… “Tiens, et si on offrait une chaise Skölstur à Jean-Jacques pour noël ?”

La leçon d’innovation du Professeur Poupoutre :

Faites participer les clients à votre entreprise. D’une part, ils se l’approprieront et deviendront des clients fidèles et impliqués, d’autre part, en échange d’un “cadeau” de votre part, ils pourraient bien faire une partie de votre travail ! Par exemple, si vous fabriquez des chaussures, proposez à vos clients de ramener leur ancienne paire et offrez leur un bon d’achat sur votre nouvelle gamme. Vous pourrez ensuite donner ces paires usées à des oeuvres caritatives ou les récupérer pour mettre au point une gamme “recycled shoes” par exemple.

– Ayez une offre qui surprend pour faire parler de vous. Le sapin de noël gratuit, ça c’est une bonne affaire ! La carte de fidélité Auchan qui vous rapporte 2% sur vos achats… bof bof. Pour surprendre, le contre-pied est une technique qui fait souvent mouche. Prenez le commerce équitable par exemple. Un client vous demande comment il peut être sûr que le producteur qui est en photo sur le paquet de café va bien recevoir l’argent qu’il vient de vous donner. La réponse est simple : il n’en verra pas un centime ! … laisser un blanc et regarder la mine du client changer de couleur… La raison étant que dans le commerce équitable, le producteur est payé immédiatement pour sa production. Si le produit est devant les yeux du client, cela signifie que le producteur a déjà été payé depuis longtemps et que l’argent du client servira à encourager un autre petit producteur. De quoi convertir le plus indécis des consommateurs, non ?

Aidez les clients à faire ce qu’ils n’osent pas faire seuls. Comme donner à une oeuvre caritative par exemple. Là, l’exemple de Jimmy Fairly est tout trouvé. Pour l’achat d’une paire de lunettes, une paire est offerte à une personne dans le besoin. Tout seul, on ne le ferait pas, mais une entreprise, avec le regroupement de ses clients, peut agir globalement et plus efficacement. C’est un avantage dont il faut savoir profiter !

Tags: , , , ,

Trackbacks/Pingbacks

  1. J'aurais voulu l'inventer : le sapin de noël Ikea | Projets, produits et services innovants | Scoop.it - 21 septembre 2011

    […] J'aurais voulu l'inventer : le sapin de noël Ikea […]

Leave a Reply