Conférence sur l’entrepreneuriat à Long Beach, California

Depuis un an maintenant, je me suis inscrit à un meetup pour les entrepreneurs à Los Angeles. Je n’étais jamais allé à aucun des Network after work qu’ils organisent car n’ayant pas de business (ou tout du moins, ne pouvant pas trop en parler dans les détails), je n’osais pas y aller. Mais maintenant que j’ai du concret à raconter et puisqu’une conférence était organisée à Long Beach (c’est plus anonyme qu’une soirée networking donc parfait voir comment ça se passe) je ne pouvais pas ne pas y aller.

2012 Entrepreneur Magazine’s GROWTH Conference (plus d’infos)

Le programme :

– 08:30 – 09:45 : Discours d’ouverture par Chris Brogan gourou des médias sociaux.
– 10:00 – 11:15 : Session séminaires #1
– 11:30 – 12:45 : Session séminaires #2
– 12:45 – 14:05 : Repas et remise des prix Entrepreneur of 2011
– 14:15 – 15: 30 : Session séminaires #3
– 15:30 – 16:30 : Networking cocktail

J’ai assisté aux conférences suivantes :

Small but social : How small businesses can win with social media marketing
Présentation par Jason Falls, consultant en marketing des réseaux sociaux.

–  Overcoming business hurdles
Discussion entre différents intervenants et orchestrée par Colleen DeBaise (oui je sais, elle a du pot de pas être née en France, elle…) d’Entrepreneur Magazine.

All fired up : Tips to ignite customer passion for your brand
Présentation survitaminée par Erika Napoletano, spécialiste des marques et écrivain.

J’aurais voulu aller voir la session de pitchs, mais ce n’était pas possible car il y avait 6 pitch en même temps autour de 6 tables avec 6 éditeurs (oui, pas des investisseurs, mais des éditeurs qui veulent parler de start up dans leurs colonnes !). Donc pas possible d’y assister.

Dans ce genre de rendez-vous et malgré les titres accrocheurs des conférences, on n’apprend pas grand chose de concret. On ne va pas sortir de là avec une série d’outils ou de sites webs qui vont soudainement nous faire gagner 50% de clients en plus. En revanche, ces speechs (très bons d’ailleurs) permettent de prendre du recul sur son entreprise et sa façon de gérer la communication ou les relation client ou encore l’innovation. Concrètement, je suis ressorti de là boosté, avec quelques belles phrases notées sur un bout de papier (j’y viens) et surtout deux feuilles remplies d’idées d’amélioration pour ma création d’entreprise en cours… C’est un environnement très bon pour la créativité car il favorise les échanges. D’ailleurs, la prochaine fois, je ne ferai plus l’erreur de venir sans carte de visite. C’est comme si j’étais venu à poil en fait… Je peux parler de ma création d’entreprise, mais personne n’aura mes coordonnées ou même mon nom pour me retrouver si ils veulent en parler à quelqu’un d’autre ou si ils veulent que l’on travaille ensemble. Au passage, c’est vraiment sympa de voir que même étant “profil bas”, j’ai eu l’opportunité de discuter avec 5 ou 6 entrepreneurs au cours de cette journée. Ça fait du bien aussi de rencontrer des personnes qui sont confrontées aux mêmes problèmes. Bref, du réseautage à l’état pur !

Voilà donc les quelques phrases que j’ai griffonnées :

Chris Brogan :

When you sell something, be clean about it

Mieux vaut être clair et dire “nous aimerions vous vendre notre produit car nous pensons qu’il est LA bonne solution à votre problème” plutôt que de laisser le prospect dans un flou inconfortable. (valable sur les sites internet également)

To empower a community, build a campfire

Créez un lieu d’échanges où les clients sont au centre du processus.

Great entrepreneurs never talk about themselves. Those who do are desperate

Parlez de vos clients, de l’expérience qu’ils vivent avec vos produits. Si vous parlez uniquement de votre entreprise ou des caractéristiques de vos produits, cela ressemble à un appel au secours avant de couler.

Enfin, ses deux conseils pour cette année 2012 : utilisez des outils d’écoute pour filtrer l’information et gagner du temps (je ne connaissais pas ces “listening tools”… je regarderai à l’occasion). Et par ailleurs, faites de la vidéo. Internet est saturé de texte et… beaucoup de personnes ont eu un joli ipad à noël alors ils ont envie de voir plein de jolies vidéos !

Jason Falls :

jasonfalls

With social media marketing, you can :
– Enhance brand and awareness
– Protect your reputation
– Enhance public relations
– Build a community
– Enhance customer service
– Facilitate R&D
– Drive sales ans leads

Allez, je tente une traduction

Grâce au marketing sur les médias sociaux, vous pouvez :
– Attirer l’attention sur votre marque et la renforcer
– Protéger votre réputation
– Améliorer vos relations publiques
– Faire émerger une communauté
– Améliorer le service client
– Faciliter la R&D
– Trouver des clients et faire des ventes

En tant que petite entreprise (où bien souvent, c’est vous même qui gérez les réseaux sociaux), vous ne pouvez pas tout faire alors choisissez un, deux ou trois axes et développez-les.
Par ailleurs, il a bien insisté sur le fait que mettre un message de vente directement sur les réseaux sociaux (du type “super promo vendredi sur les aspirateurs”), ça ne marche pas. C’est une entreprise qui fait de la pub ! Ce qui marche, ce sont des gens qui conseillent à leurs amis ou connaissances un bon plan, les références. Le vendeur d’aspirateur aurait ainsi pu communiquer en disant par exemple “Les aspirateurs sans sac, ça fait gagner un temps fou sur la corvée de ménage !” en incitant ainsi ses fans qui ont un aspirateur sans sac à transmettre le message en validant qu’en effet depuis qu’ils ont un aspirateur sans sac, ils sont plus heureux… (pour ma part, j’ai un aspirateur sans sac et c’est &%$&*&*(()$ ! faut sortir les filtres, mousses et compagnie tout les 2 nettoyages et les frotter à la balayette pour faire sortir la poussière… un grand bond en arrière en ce qui me concerne – mais peut être que les Dyson sont mieux…)

Erika Napoletano :

Napoletano

Why are we in business ? … Because our customers let us be in business

On est chef d’entreprise parce que nous avons des clients qui nous permettent de vivre de notre passion.

Every successfull brand is excessively unpopular for a whole part of the society

Ceux qui cherchent à créer une marque qui plait à tous finissent par ne plaire à personne par manque de personnalité. Donnez de la personnalité à votre marque, cela fera un tri certes, mais vous ne garderez que ceux qui sont intéressés par vous et vos produits. Il y a un paquet de gens qui sont anti-Apple, anti-Facebook ou encore anti-Free !

People do business with people

Entendue un paquet de fois, celle là. Cela revient à dire qu’il faut personnifier notre marque. Montrez-vous, donnez un côté humain à votre communication, surtout sur internet !

You’ve got value. Don’t give it for free

Une des erreurs les plus communes des jeunes entreprises est de vendre son produit pas assez cher dans un premier temps pour gagner des clients puis d’augmenter ses prix pour devenir rentable. Et la citation qui vient à la suite :

You can give away the “why”… you shouldn’t give away the “how” !
When people give you cash, it gives you reinforcement / accomplishment

C’est aussi à ça que ça sert de faire payer les gens. Plus ils payent, plus vous êtes riche, plus cela valide le fait que votre produit a de la valeur à leurs yeux et cela vous donne par ailleurs un sentiment d’accomplissement nécessaire pour garder la motivation.

Si les questions de paiements clients et de contrats vous intéressent, regardez cette présentation de Mike Monteiro : F*ck you. Pay me. Si vous parlez anglais, bien sûr !

Tags: , , ,

3 Responses to “Conférence sur l’entrepreneuriat à Long Beach, California”

  1. Julien @ avion en papier 24 janvier 2012 at 4 h 59 min #

    C’est une super idée d’assister à ce genre de conférence. En plus cela te fait des trucs à raconter. Si tu vas à d’autres conférences n’hésite pas à partager 😉

    • SLepoutre 31 janvier 2012 at 17 h 29 min #

      Oui, pas de problème !
      Ce que je retiens essentiellement, c’est le côté networking très important. On n’y va presque que pour ça !
      Il y a d’ailleurs des soirées networking organisées régulièrement. Peut-être devrais-je y aller.
      Et toi ? Tu participes à des évènements entrepreneurs ?

  2. Ludovic 11 avril 2012 at 15 h 37 min #

    je te conseille vivement d’aller a ce genre d’événements

    le networking aux USA est un excellent moyen de faire et parfaire des connaissances dans tous les secteurs d’activités. de toute façon tout ce petit monde est la pour faire du business.

    J’ai déjà assisté à plusieurs networking à Los Angeles et San Francisco car j’habite pas trop loin de cette ville.Il y a aussi des séminaires et conférences dans certains secteurs économiques forts intéressants aussi.

    Bien cordialement

    Ludovic

Leave a Reply