J’aurais voulu l’inventer : La tong-décapsuleur

Voilà, l’été a définitivement tiré sa révérence. Il est temps maintenant de regarder en arrière ce qui a rendu cet été 2011 si imprévisible. Et pour certains, ce pourrait bien être la démonstration d’un ami qui a décapsulé toutes les bières de la plage avec sa tong au coucher du soleil.

Oui, intégrer un décapsuleur dans une chaussure de plage, il fallait y penser ! Au premier abord, on peut parler de produit stupide ou inutile (si on peut ramener une caisse de bière, on a bien la place pour un décapsuleur). Mais en regardant de plus près, il y a bien un marché pour ce genre de produits.

Récemment, en regardant un épisode enflammé de Shark Tank, un type est venu présenter un réveil au bacon (avec des vraies tranches de bacon et un système pour le réchauffer quelques minutes avant l’heure du réveil…). Je ne rentre pas dans le détail, reste que 4 investisseurs lui ont ri au nez tandis que le 5ème restait étrangement calme. Il explique ensuite qu’il était à deux doigts d’investir car ce produit n’est pas, comme son inventeur le présente, le meilleur réveil de tous les temps, mais c’est tout simplement un cadeau gag, qui peut se vendre comme des petits pains au moment de la fête des pères par exemple… et qu’il y a de l’argent à se faire dans l’univers du cadeau-gag.

La tong-décapsuleur est donc de ceux-là : on l’achète pour fanfaronner auprès des copains lors d’une soirée arrosée, on rigole un bon coup et c’est déjà pas mal. Combien de personnes ont des applications iphone totalement stupides et sont très fiers de les montrer à tout le monde ?

tong decapsuleur 2

La leçon d’innovation du Professeur Poupoutre :

– La règle d’or est sans surprise : SURPRENDRE ! Même si votre produit est inutile, si il surprend, il se pourrait qu’il se vende. Parfois, un produit très utile, mais peu surprenant ne va pas trouver d’acheteurs. L’idéal restant évidemment de proposer un produit surprenant ET utile !
– Le cadeau-gag ne se destine pas à tous les marchés. Vous augmenterez vos chances si il concerne les univers de l’alcool festif, des célébrations, du vulgaire ou encore des produits du quotidien (pâtes, papier toilette, brosse à dents etc..). Bon, d’accord, c’est un sujet léger, mais tout de même, si le type qui conçoit les zizis sauteurs ou la planche à clous qui prend la forme de la main lit ces lignes, ça m’intéresserait de l’interviewer ! A bon entendeur.

Tags: , , , ,

3 Responses to “J’aurais voulu l’inventer : La tong-décapsuleur”

  1. Alban 5 octobre 2011 at 10 h 35 min #

    Je ne sais pas si c’est la même marque, mais j’ai déjà aussi vu des chaussures type skate qui avaient cette même double fonction.

    • SLepoutre 6 octobre 2011 at 13 h 28 min #

      La cible semble similaire. C’est logique finalement.
      Bienvenue sur ce blog by the way !

Trackbacks/Pingbacks

  1. J'aurais voulu l'inventer : La tong-décapsuleur | Idées, produits et services innovants | Scoop.it - 15 octobre 2011

    […] J'aurais voulu l'inventer : La tong-décapsuleur […]

Leave a Reply