Jouons aux entrepreneurs – 3

Tout vendeur doit savoir saisir une bonne opportunité lorsqu’elle se présente.

Voici une histoire drôle qui illustre bien ce propos :

 

Un directeur de grand magasin vient voir son nouveau vendeur pour savoir comment s’est passée sa première journée dans le magasin.

– Plutôt pas mal, dit le vendeur avec un sourire en coin.
– Mais encore ? demande le directeur.
– Eh bien, je renseignais un client sur des hameçons et je me suis rendu compte que peut être je pourrais lui vendre un peu plus. Je lui conseille alors une ligne en fil tressé avec un bouchon haute qualité et nous allons ensuite au rayon des cannes à pêche. Je lui vends notre best seller plus une autre canne d’appoint, au cas où. Je lui propose alors un tabouret de pêche, un seau, de l’amorce et notre nouveau système de détection électronique des touches. Avant qu’il ne fasse les comptes, je lui demande où il souhaite aller pêcher. Comme il n’en a aucune idée, je lui fais part d’un lac que je connais bien. Je lui conseille aussi une barque bi-moteur car les plus beaux poissons sont au milieu du lac. Bien entendu, je lui vends une remorque pour transporter sa barque et comme sa voiture n’est pas assez puissante pour la tracter, je lui propose un SUV toutes options. Je lui apporte alors la facture totale qu’il signe et lui souhaite une bonne partie de pêche. Voilà boss, je n’ai eu qu’un client aujourd’hui, mais j’ai vendu pour 73 000 €.
– Excellent, excellent ! Et dire qu’il était venu pour des hameçons…
– Non, non, je l’ai trouvé au rayon des serviettes hygiéniques et je lui ai dit que puisque son week-end était fichu, pourquoi ne pas aller à la pêche !

Tags:

2 Responses to “Jouons aux entrepreneurs – 3”

  1. Victor 29 juillet 2011 at 3 h 47 min #

    Vraiment très sympa cette histoire.

    A réutiliser pour former des commerciaux.

  2. Julien 11 août 2011 at 1 h 38 min #

    Très amusant cette histoire !

Leave a Reply