J’aurais voulu l’inventer : Sophie la Girafe

Ce produit est parfait. Il n’a jamais fait l’objet d’une grande campagne publicitaire ou d’un martelage quelconque.

Sophie la Girafe s’est imposée lentement mais sûrement grâce à une conception sans faille. Entre autres avantages, on relève que Sophie (qui porte ce nom car elle a été lancée le jour de la Sainte Sophie) est fabriquée entièrement à partir de matériaux et peintures naturelles, possède différentes zones de préhension de tailles adaptées à chaque age (pattes, cou, corps), couine lorsqu’on la presse, propose des zone de dureté différentes idéales pour faire ses dents…

Aujourd’hui, quel bébé qui naît en France ne reçoit pas une (voire deux ou trois…) Sophie La Girafe ? Il y aujourd’hui en France plus de Sophie que d’habitants ! Et les Etats-Unis commencent à être conquis eux aussi : ils vont prochainement devenir le premier marché de Sophie La Girafe.

Quelles leçons peut-on tirer de cette réussite insolente ? Pourquoi Sophie a résisté à toutes les contre-attaques des “Gros” de l’industrie du jouet ?
Sophie fait appel à 4 sens (voire 5… le goût doit être particulier…) : Ouie, toucher, odorat (caoutchouc naturel) et vue. Je fais partie de ceux qui croient qu’un produit doit faire appel à plusieurs sens et de façon naturelle. Le succès des écrans tactiles le montre bien.
Par ailleurs, lorsqu’un produit est parfait et que sa cible ne change pas de goûts, il n’y a pas grand chose à faire. D’ailleurs, le produit n’a presque pas évolué depuis son lancement en 1961, contribuant à en faire un mythe. La preuve en est que pour ses 50 ans, Sophie a été relooké par des artistes, créateurs ou entreprises célèbres pour une vente aux enchères. La consécration de la Girafe ?

Un bel exemple à suivre en tout cas.

Tags: ,

2 Responses to “J’aurais voulu l’inventer : Sophie la Girafe”

  1. Flavien 21 juillet 2011 at 2 h 19 min #

    Il faut dire que les bébés ne sont pas des clients très exigeants 🙂 Et les parents ayant pour la plupart connus la girafe durant leur enfance, c’est un choix assez naturel pour eux.

    …une belle réussite en effet !

Trackbacks/Pingbacks

  1. J'aurais voulu l'inventer : le ramasse balle de tennis | Mon entreprise avant la fin de l'année - 25 juillet 2011

    […] de la lancer (Youpiii répond le chien !). Ce produit n’est peut être pas aussi parfait que Sophie la Girafe ou aussi original que le canoë transparent, mais il comble un besoin simple : jouer avec son chien […]

Leave a Reply