J’aurais voulu l’inventer : le GorillaPod

J’inaugure aujourd’hui une nouvelle rubrique consacrée aux produits innovants dont j’aurais bien aimé avoir l’idée… Ce sont pour la plupart des produits qui sont en rupture totale avec leur marché et qui sont nés de la remise en cause d’un fait établi.

L’exemple d’aujourd’hui : le GorillaPod

Kezako ?

Un trépied pour appareil photo (trois tailles disponibles suivant le besoin) portatif. Pas “transportable” comme ces gros trépieds télescopiques, non, portatif dans le sens… on peut le mettre dans sa poche !

Le trépied est tout petit, mais il est entièrement flexible. Chacune des trois “pattes” sont constituées de boules reliées entre elles, ce qui fait que l’on peut aisément lui faire prendre la forme que l’on veut… et c’est bien là l’intérêt ! On peut le poser sur un caillou pas droit, l’accrocher au rétroviseur de sa voiture ou autour d’une branche d’arbre ! le tout est stable et avec un bon grip. L’idée d’utiliser la sphère comme base de travail me parait extrêmement ingénieuse et il y a certainement des dizaines d’autres application à trouver sur ce principe. Comme souvent avec les idées de produits brillantes, notre premier réflexe est de se dire : “C’est vraiment tout simple… j’aurais pu y penser !” sauf que c’est un petit peu plus compliqué que cela à faire émerger dans la réalité.

En résumé, ça ne coute pas cher, ça s’emmène partout et ça permet de faire les mêmes photos qu’avec un trépied conventionnel (et même plus) sauf dans le cas où vous êtes dans la prairie (ou le désert, comme vous voulez) tout plate et sans arbre / poteau / voiture…

Le + innovant : avoir su sortir du schéma des fabricants de trépieds qui est : toujours plus télescopique, toujours plus léger, toujours plus ??? Le constat est le suivant, une fois le nez dans le guidon, il est bien difficile de repenser son business autrement, en prenant de l’altitude… et c’est bien pour ce la qu’il y a la place pour de jeunes entrepreneurs créatifs… j’espère bien en faire partie !

Site de la société Joby, qui produit le GorillaPod

Tags: , ,

7 Responses to “J’aurais voulu l’inventer : le GorillaPod”

  1. josée et dominique 8 avril 2011 at 12 h 23 min #

    en attendant de savoir quel est ton projet , je trouve ton blog bien agreable à lire , les photos sont tres chouettes aussi
    ça nous plait bien
    courage , on est avec toi

  2. Julien @ activités pour enfants 22 novembre 2011 at 2 h 44 min #

    Je ne sais pas moi j’ai du mal avec le gorilla pod. On en voit dans tous les magasins. Mais à part pour faire des photos bancales, je ne vois pas bien l’intérêt. Un trépied classique c’est quand même mieux pour faire une photo stabilisée.

    • SLepoutre 22 novembre 2011 at 2 h 50 min #

      Tout dépend de l’usage que l’on en fait… Moi qui aime beaucoup la randonnée, je suis bien content de ne pas avoir à me trimbaler un trépied. Et puis avec mon appareil photo petit budget, j’ai intérêt à avoir un point stable pour toute photo en intérieur ou de nuit !
      J’ai même bricolé récemment un petit rail pour faire du traveling à base de barres métalliques, d’une mini cabane à oiseaux en bois et de mon précieux gorillapod. (version light bien entendu)

Trackbacks/Pingbacks

  1. Jouons aux entrepreneurs - 7 | Mon entreprise avant la fin de l'année - 26 août 2011

    […] Le Gorillapod Acheté et satisfait […]

  2. J'aurais voulu l'inventer : Lytro | Mon entreprise avant la fin de l'année - 1 novembre 2011

    […] qui vient tout juste d’inventer le futur de la photographie. Le décalage est comparable au Gorillapod, mais pour les appareils photos cette […]

  3. J’aurais voulu l’inventer : Lytro – Mon entreprise avant la fin de l’année | Pierre André Fontaine developpement d'affaires - 7 novembre 2011

    […] qui vient tout juste d’inventer le futur de la photographie. Le décalage est comparable auGorillapod, mais pour les appareils photos cette […]

Leave a Reply