Le temps, c’est précieux ! – Partie 1

J’avais d’abord pensé publier un article expliquant que j’allais créer une entreprise de poissons farcis surgelés, mis je me suis retenu…
Au lieu de cela, j’ai récemment découvert quelques outils internet qui me font gagner un temps fou. Je vous avais précédemment expliqué comment gagner du temps grâce à Twitter. Je vais vous parler dans cet article en plusieurs parties des autres sites qui me font gagner du temps.
Il s’agit essentiellement de sites 2.0 ou dits « communautaires ».
On les connait de nom, mais on ne les utilise pas forcément. Ce sont selon moi des réussites car ils s’inscrivent dans la lignée du développement d’Internet.

Au départ, on rentrait les adresses dans la barre d’adresse tout en haut (si si, je vous jure et elle y est toujours !) et souvent, on faisait des fautes de frappes et il fallait rechercher l’erreur qui, une fois sur deux, résultait d’une confusion entre le tiret bas et le tiret haut…Et puis bien sûr, il fallait avoir l’adresse sous la main.

Sont arrivés ensuite les moteurs de recherche. Il y avait de plus en plus de contenu sur la toile et il fallait faire un tri. Alors ils étaient classés en catégories et plus on avançait, plus les sites étaient précis. Ça prenait du temps, mais on finissait par trouver ce que l’on cherchait.

Puis est arrivé Google qui a simplifié grandement la recherche : d’autres moteurs de recherche avant lui proposaient d’inscrire les mots clés pour recevoir des suggestions, mais ces sites étaient lents, confus et… pire que tout, ils avaient chacun un système d’opérateurs booléens différents. Des quoi ?! Des opérateurs booléens, ces signes que l’on plaçait entre les mots. On pouvait par exemple chercher des recettes de salades d’avocats en entrant : « Salade et Avocat moins procès »… (mais sur d’autres sites, c’était des + et des – par exemple…). C’était long, compliqué et pas toujours très pertinent.
Google a fait simple, particulièrement épuré (qui a dit comme Apple !?) et efficace. Depuis ce jour, nous cherchons l’information plus vite, même si il faut encore explorer plusieurs liens pour trouver un site pertinent ou qui n’est pas commercial. J’en étais globalement resté là jusqu’au mois dernier…

Mais maintenant qu’il y a une quantité d’informations colossale sur la toile, on serait forcément intéressés à trouver plus vite ce que l’on cherche… voire même que l’information que l’on veut nous trouve !! Ce serait pas génial, non ? On resterait dans notre canapé à voir les tweets défiler, les « j’aime » s’accumuler… on ne pourrait pas non plus zapper sur internet par hasard ?!

Ce sont ces petites applications du Web 2.0, dont on entend souvent parler, qui me permettent de gagner une bonne heure par jour ! Attention cependant, une utilisation non optimisée de ces outils peut faire perdre beaucoup de temps aussi…

Petite revue d’effectif (articles descriptifs à venir) :

Facebook
Twitter
Netvibes
Les flux RSS
Stumble Upon

Et vous, vous utilisez quoi pour gagner du temps sur internet ?

Tags: , ,

4 Responses to “Le temps, c’est précieux ! – Partie 1”

  1. Ben 8 avril 2011 at 0 h 07 min #

    Personnellement j’utilise aussi google actualités qui m’envoit des alertes de nouvelles sur des mots clés.

    • SLepoutre 8 avril 2011 at 19 h 46 min #

      Je viens d’essayer Google actualités et ça marche plutôt bien !
      Et hop ! Je le met en lien dans Netvibes !
      Merci.

  2. saib sylla 13 mai 2017 at 4 h 14 min #

    Je cherche un nom pour ma gardérie

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le temps, c’est précieux ! – Partie 2 » Mon entreprise avant la fin de l'année - 5 avril 2011

    […] la suite (et fin) de l’article sur les sites qui me permettent de gagner du temps sur internet, rentrons dans le vif du […]

Leave a Reply